La non-sélection au Master 2 de psychologie : dossier et stage

La non-sélection au Master 2 de psychologie : quelques explications

Les places en M2 sont chères et de nombreux étudiants sont mis sur la touche après avoir suivi de longues années d’étude. Après une évaluation de leur dossier et un entretien avec le jury des M2, seulement une petite vingtaine d’étudiants sont acceptés en moyenne dans chaque spécialité.

Dans l’article « Psychologie : la non-sélection en master place tous les acteurs dans une situation insupportable » (2015), B Schneider président de la FFPP et professeur de psychologie à l’université de Lorraine précise que la sélection de psychologie est nécessaire afin de réguler le marché de l’emploi pour les psychologues. Il donne quelques chiffres :

 » Il y environ 8 000 étudiants en L3, 11 000 en M1 en comptant les redoublants et entre 4 500 et 5 000 en M2, 50 % des inscrits sont retenus pour la 2ème année de master, 3 600 titres sont délivrés chaque année pour l’exercice de la profession réglementée de psychologue, alors que l’on estime à quelque 45 000 le nombre de psychologues en exercice en France « .

metier-conseiller-d-orientation-bdf-19-francais-des-affaires

La non-sélection en Master 2 de psychologie : un coup difficile à encaisser ! 

Ce refus peut-être vécu comme un véritable traumatisme pour l’étudiant qui ne peut pas finaliser ses études et accéder à l’issue du M2 au titre de psychologue. C’est une période difficile à passer et après la douleur éprouvée à la réception des courriers vous informant que vous n’avez pas été retenu, sans d’autres explications, vous serez sans doute envahi par les doutes et les questions. Vous vous demanderez sans doute pourquoi votre candidature n’a pas été retenue ? Pourquoi ma collègue a été prise alors que sur le papier vous aviez de meilleurs résultats ? Pourquoi avec vos 1000 heures de stage on ne vous a même pas retenu pour l’entretien du jury ?

8questions_blog1

Malheureusement ces questions resteront sans réponse, les jurys de M2 ne sont pas très bavards et les vagues explications que vous pourrez avoir ne vous aideront pas. Cependant, vous pouvez contacter votre directeur de mémoire pour discuter de votre situation, peut-être a-t-il des conseils à vous donner.

Vous devrez alors entamer un véritable travail d’introspection sur votre dossier de candidature en essayant d’être le plus objectif possible. Reprenez un à un les points qui vous ont été demandés lors de vos candidatures : lettre de motivation, projet de recherche, mémoire, rapport de stage, etc. Tout n’est pas à jeter dans votre dossier, vous avez des points forts, mais ont-ils été mis en lumière à leur juste valeur ? Vos points faibles vous les connaissez mais comment pouvez-vous les transformer en points forts ? Ne restez pas seul avec vos questions, partagez les avec vos proches, avec d’autres étudiants, sur des forums, sur les réseaux sociaux, parlez-en à votre psy !

Certains étudiants mettent plusieurs années avant d’être acceptés en M2 de psychologie et étrangement cette période de transition est vécue pour la plupart comme un renouveau, comme une liberté retrouvée et un temps de remobilisation nécessaire. Toutefois, vous devez mettre à profit ce temps libre et faire les bons choix en vue de votre objectif !

Etre sans master 2 de psychologie : peaufiner votre projet professionnel

Faire des stages pour augmenter son expérience

Normalement vous avez réussi à obtenir une promesse de stage auprès d’un psychologue pour vos candidatures en M2. C’est votre plus bel atout dans ce travail de reconstruction alors gardez-le ! Faites en sorte de recontacter votre futur référent de stage pour l’informer de vos résultats et lui indiquer que cette non-sélection ne remet pas en cause votre motivation. La question qui se posera rapidement sera purement administrative, la non-sélection en M2 vous empêche d’avoir le statut étudiant et d’obtenir la précieuse convention de stage. Sans ce document, pas de stage !

Si vous avez moins de 25 ans, vous pouvez contacter une mission locale et vous y inscrire pour obtenir une convention de stage…Mais celle-ci sera de quelques jours seulement et n’aura que peu d’intérêt pour votre projet. Regardez aussi du côté de Pôle Emploi ou de votre assurance civile…

Sinon, lier l’utile à l’agréable, suivez une formation universitaire qualifiante avec la possibilité de faire un stage !

formation_psychologie-Mérignac

Faire un D.U ou un autre Master

Ce n’est pas parce que les portes du M2 se sont refermées que votre niveau universitaire ne vaut rien, vous avez un Bac + 4 jusqu’à preuve du contraire et vous pouvez en être fier ! Renseignez-vous sur les D.U proposés par votre université, en plus de l’aspect pratique (vous connaissez déjà les lieux et son fonctionnement), il est probable que le jury de M2 tiennent compte de votre « fidélité », avec un peu de chance l’un des jurys organisera ce D.U.  Ce ne sont là que des théories bien sûr, choisissez avant tout une formation complémentaire en fonction de vos objectifs professionnels.

L’inscription en D.U demande elle aussi un dossier de candidature avec des documents à fournir, soyez honnête et précisez que cette année de césure vous permet d’améliorer vos compétences professionnelles en vue de l’accès en Master 2 psychologie. Les recruteurs ont l’habitude car de nombreux étudiants font ce choix.

Toutefois, avant de signer renseignez-vous auprès du secrétariat à propos de cette fameuse convention de stage délivrée. Parfois certains D.U ne délivrent pas de convention ou impose un nombre d’heure maximum. Pour que votre expérience soit qualifiante et prise en compte par le jury du M2, visez une présence minimum de 250 heures dans l’institution.

Autre détail important que beaucoup d’étudiants négligent. Renseignez-vous sur les modalités d’examens du D.U : dates, travaux à fournir, dates des résultats, etc. En effet, gardez à l’esprit que vos dossiers de candidature pour le M2 sont courant mai/juillet et qu’il est préférable que vous ayez déjà vos résultats pour le D.U, sans quoi il ne sera pas pris en compte. Vous pourrez ainsi ajouter l’attestation de réussite du D.U avec vos notes et pourquoi pas votre mémoire. Ce sont autant d’éléments pesant dans votre candidature et légitimant votre place dans les 20 places du M2.

Votre M1 vous permet également d’intégrer d’autres M2 en sciences humaines et sociales, mais attention à la charge de travail supplémentaire. Les exigences d’un D.U ne sont pas les mêmes qu’un M2 et ne perdez pas de vue que vous devez valider votre année de césure avec de bons résultats. Ne chargez pas la barque inutilement et privilégiez la qualité à la quantité.

Certaines universités proposent des enseignements à distance en sciences humaines, je pense tout particulièrement à l’université de Paris 8 et de Montpellier 3. Ce sont des enseignements de qualité qui vous seront envoyés par email ou par courrier postal, vous offrant une plus grande liberté dans l’organisation de vos journées. La validation de l’année se fait en contrôle continu par la rédaction de dossiers sur des thèmes précis avec en fin d’année la rédaction d’un mémoire et/ou un examen en présentiel.

Revenir sur ses écrits

Les nouvelles situations cliniques et institutionnelles rencontrées lors de vos stages vont vous obliger à revenir sur vos écrits de M1. Peut-être que la problématique de votre mémoire mériterait un réaménagement ? Est-ce que votre matériel clinique était suffisamment pertinent la dernière fois ? Comment votre nouvelle expérience de stage peut-elle s’intégrer dans votre parcours ? Est-ce que cette année de césure vous a permis d’en apprendre davantage sur la complexité/diversité du métier de psychologue ? C’est un effort de reconstruction difficile mais nécessaire si vous voulez que cette année de césure vous soit profitable. Si vous ne l’écrivez pas, le jury de M2 n’en saura rien !

student-732012_1280

Enfin, n’oubliez pas de demander une appréciation écrite et valorisante de la part de votre psychologue référent de stage. Demandez-lui de décrire votre engagement clinique et institutionnel.

Trouver un travail

De nombreux frais ont été engagés pendant cette année de M1, peut-être avez-vous envie de prendre du recul sur le monde universitaire et de renflouer les caisses ? Profitez-en pour vous réaliser différemment en trouvant un travail alimentaire ou bien un travail dans le social. Ce sont autant de petites victoires qui vous remotiveront durant l’année !

Vous pouvez également rejoindre une association pour rester en contact avec un public en particulier et rejoindre une équipe de professionnels.

Prendre du recul avec les études de psycho 

Vous en avez marre de la psycho et vous n’avez pas ouvert de bouquin depuis 6 mois ? Ce n’est pas plus mal, élargissez vos centres d’intérêts et profitez de cette « pause » dans votre parcours universitaire. Depuis quelques années vous vouliez prendre des cours de chant ou apprendre une nouvelle langue ? Allez-y, faites-vous plaisir sans culpabiliser !

Enfin, ne perdez pas espoir et prenez conscience de la richesse de votre parcours personnel et universitaire. Ce sont tous ces chemins de traverse empruntés qui feront de vous des psychologues compétents qui respectent l’individu dans la singularité de son histoire.

L’année prochaine ce sera votre tour 😉 !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Master de psychologie : trouver un stage, la suite.

Trouver un stage pour le Master de psychologie : Partie 2/2

Dans l’article précédent, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche souligne qu’un stage permet d’appréhender la réalité professionnelle du métier de psychologue et permet d’acquérir une première expérience qui valorisera votre profil dans vos futures recherches d’emploi.

Le stage que vous effectuerez devra être en accord avec vos orientations théoriques et vos objectifs professionnels et ce, afin de rendre votre parcours universitaire cohérent. Pensez-y dès la fin de votre licence, le passage du Master 1 au Master 2 est conditionné par l’acceptation de votre candidature par un jury. Ce passage obligé deviendra progressivement une obsession car il est finalement l’un des plus grands obstacles à l’obtention du diplôme de psychologie. Par conséquent, choisissez vos lieux de stages avec soin et donnez-vous les moyens de l’intégrer à vos objectifs professionnels.

Par exemple, si vous voulez travailler auprès d’un public adulte et que vous avez des affinités avec la psychologie clinique et la psychopathologie, préférez un stage dans une unité de psychiatrie adulte afin d’apporter plus de légitimité à votre parcours. Chaque choix que vous ferez devra s’inscrire dans la continuité et être argumenté au moment venu.

Problem solved! Two jigsaw puzzle pieces ready to be assembled

Quand débuter sa recherche de stage ?

Vous devez vous y prendre minimum 1 an à l’avance et commencer à lister les structures que vous aimeriez intégrer. Pour un stage en Master 1, prospectez dès le mois de janvier de votre 3ème année de licence. Tout dépend de votre localisation et des moyens de transports dont vous disposez, mais sachez que la possession d’une voiture est un grand plus dans vos démarches, vous pourrez ainsi élargir votre zone de recherche et contacter des établissements dans les départements voisins. Cela dit, n’acceptez pas tout et n’importe quoi et fixez vous des limites. Par exemple êtes-vous prêt à faire 2h de route par jour pour un stage ?

D’autre part, sachez qu’il vous faudra du temps et de l’argent pour réaliser vos candidatures, entre les enveloppes, les timbres, l’encre de l’imprimante, les frais de transports, etc. Par expérience et d’après les témoignages recueillis auprès des étudiants en psychologie, comptez 100 candidatures/courriers envoyées pour 10 réponses qui débouchent sur 2-3 entretiens pour 1 promesse de stage. Si vous avez de la chance, votre maître de stage vous accueillera le nombre d’heures et de jours souhaités, sinon vous devrez recommencer vos démarches et chercher un second stage afin d’atteindre les exigences de stage pour l’année.

La recherche de stage est difficile, au moment où vous débuterez en janvier, sachez qu’une partie des étudiants de M1 seront stagiaires dans une structure et ils seront probablement en pleine recherche pour l’année de M2. Bref, la concurrence est rude et vous devrez maintenir vos efforts jusqu’à la signature d’une promesse de stage et/ou des conventions de stage.

Listez les lieux de stage désirés

Utilisez Google et les annuaires médico-sociaux. Ouvrez un logiciel de traitement de texte et listez toutes les structures qui correspondraient à vos objectifs professionnels. Pour chacune d’entre elles, cherchez le ou les noms des psychologues en poste, ce seront vos interlocuteurs directs et ce sont eux que vous devrez convaincre pour vous prendre en stage durant l’année. Si vous ne trouvez pas leurs noms contactez le secrétariat de la structure et récupérez ces précieuses informations. En dernier recours, adressez votre courrier au directeur et/ou au chef de service et/ou au cadre de santé. Enfin, certaines institutions ont un service dédié aux recrutements (stage et emploi) qui centralisent toutes les candidatures.

Rédigez votre lettre de motivation et votre CV

Il n’y a pas de secret, évitez les lettres de motivation recopiées sur des sites ou des forums, à la rigueur inspirez-vous de la forme en reprenant quelques formulations adroites mais mettez-y votre personnalité et exprimez votre intérêt pour le métier de psychologue et l’institution : intérêt pour la rencontre avec les patients, curiosité du fonctionnement institutionnel, expliquez la spécificité de votre M1, expliquez en quelques mots la problématique de votre thème de recherche, exprimez votre goût pour telle ou telle spécialité, insistez sur votre facilité à intégrer une équipe pluridisciplinaire, à partager vos observations, etc.

book-631748_1280

Rédigez une page maximum, respectez tout de même la structure en trois parties : « je/vous/nous » et adaptez votre lettre selon les missions de l’établissement. En fin de lettre, pensez à préciser les exigences de votre stage (durée, cadre, etc). Enfin, n’oubliez pas que vous êtes un futur professionnel qui propose un savoir-faire et un savoir-être à l’institution que vous convoitez.

Ce premier travail d’écriture sera difficile mais marquera la transition entre vos connaissances théoriques acquises lors de votre licence et l’entrée dans la réalité clinique du métier de psychologue. Prenez votre temps pour l’écrire et revenez-y régulièrement en affinant toujours un peu plus vos idées. Ne vous perdez pas dans des explications théoriques abstraites, raccrochez-vous aux compétences que vous pourriez mettre à profit auprès du public, du psychologue référent et de l’équipe pluridisciplinaire qui vous accueillera.

Gardez en tête que contrairement à un recruteur lambda qui privilégie les lignes sur un CV, le psychologue prendra soin de lire vos arguments et la justesse de vos idées. Lors d’un premier entretien, vous serez surpris de constater que votre lettre aura été surlignée, griffonnée et marquée par de multiples commentaires. Enfin, faites-vous relire par vos proches et acceptez les critiques constructives.

Soignez votre présence sur les réseaux sociaux et sur Internet

Faites attention à bien verrouiller votre vie personnelle sur les réseaux sociaux et sur les forums. Vérifiez sur Google quels sont les premiers liens qui pointent vers votre nom et prénom. Si les résultats ne sont pas satisfaisants, changez votre « e-réputation » en peaufinant votre identité sur des réseaux professionnels : DoYouBuzz, Linkedln, Viadéo, etc.

tax-468440_1280

Comment faire parvenir votre candidature ?

Il y a plusieurs façons de procéder, certains préfèrent appeler le secrétariat de l’institution et prendre un rendez-vous directement avec le psychologue en place, d’autres pensent qu’à l’ère du numérique un mail suffira. Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients, choisissez celle qui vous semble la plus adaptée. En ce qui nous concerne, nous pensons qu’un courrier papier est un juste milieu qui laisse au psychologue une marge de manœuvre appréciable. Peut-être recevra-t-il votre courrier quelques semaines après votre envoi, il la lira une première fois puis passera à la suivante pour finalement y revenir quelques jours plus tard. Rien ne vous empêche dans un second temps d’appeler la structure pour vous assurer que votre candidature a bien été reçue…

Vous pouvez également vous déplacer directement sur le lieu de stage et demander à voir le psychologue. S’il n’est pas disponible, laissez votre courrier au secrétariat en vous assurant que votre candidature lui sera bien transmise. Cet effort intimidant mais formateur peut se révéler payant ! Donnez-vous des objectifs quotidiens : 2-3 courriers par jour, 2-3 adresses et noms de psychologues récupérées, 2-3 appels…jusqu’à ce que vous obteniez des réponses positives.

Utilisez les réseaux sociaux (communautaires et/ou professionnels) pour récolter des informations. Sur Facebook il existe des groupes de psychologues actifs dans lesquels il est possible de poster une annonce de stage. Toutefois, gardez en tête qu’il est préférable de passer par un biais plus « professionnel », une lettre de motivation demande un effort de rédaction, de syntaxe et de mise en forme que les réseaux sociaux ne pourront jamais offrir.

Vous allez également recevoir des courriers de réponse qui vous informent que la structure s’est déjà engagée auprès de stagiaires, gardez ces adresses précieusement car elles vous serviront l’année suivante pour vos stages de M2.

Les secrétaires médicales sont des alliées dans votre recherche, en vous déplaçant ou appelant le secrétariat, tentez de récupérer des informations sur le recrutement des stagiaires : date d’ouverture des candidatures, modalités de stage, noms des psychologues qui encadrent le stagiaire, profil recherché, etc. Avec un peu de chance, votre persévérance finira par arriver aux oreilles des psychologues du service…Ceux-ci sont sensibles à la persévérance des étudiants qui réitèrent leurs demandes l’année suivante, c’est un gage de motivation et cela pourra peut-être faire pencher la balance en votre faveur.

Bonne recherche !

Pour aller plus loin sur le sujet

  1. Guide des stages proposé par le ministère de l’enseignement supérieur et recherche
  2. Le diplôme national de master
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Stage professionnel de psychologie

Trouver un stage pour le Master en psychologie : Partie ½

Le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche propose aux étudiants un guide des stages : sur son site internet ou en version longue (pdf).

stage_01

En voici un extrait :

« Qu’est-ce qu’un stage ?

Le stage est une période temporaire de mise en situation professionnelle qui s’inscrit avec attribution ou non de crédits européens (ECTS) 1 dans le cadre d’un cursus pédagogique. C’est l’occasion de mettre en pratique des connaissances acquises lors de ma formation, il peut aussi me permettre d’acquérir des compétences professionnelles nouvelles que je pourrai valoriser dans mon CV ou dans un premier emploi.

(…)

Important : La finalité du stage s’inscrit dans un projet pédagogique et n’a de sens que par rapport à ce projet. Le stage permet la mise en pratique des connaissances en milieu professionnel.

Pourquoi faire un stage ?

Cela permet d’avoir une idée concrète de la vie d’une entreprise (ou de tout autre organisme), de son fonctionnement, d’engranger une expérience non négligeable qui me servira lorsque je chercherai un emploi. De plus le stage est un moyen de modifier ou d’affiner mon orientation professionnelle car je me confronte à une expérience réelle.

Quelques exemples :

  • Connaître le monde de l’entreprise et celui du milieu professionnel choisi
  • Confirmer ou infirmer mon projet professionnel
  • Mettre en pratique les apports théoriques de ma formation
  • Développer des compétences professionnelles et bâtir un réseau relationnel
  • Acquérir une première expérience
  • Bénéficier d’un tremplin vers l’emploi

Dans certains cursus professionnalisant, le stage est obligatoire. Il me permet alors d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de mon futur métier et d’affiner mon projet professionnel. « 

Pour aller plus loin sur le sujet

  1. Guide des stages proposé par le ministère de l’enseignement supérieur et recherche
  2. Le diplôme national de master
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Master 2 de psychologie

Liste des Masters 2 de psychologie

L’année de Master 1 de psychologie est une étape cruciale dans la formation professionnelle des futurs psychologues. Les bases théoriques et méthodologiques acquises au cours de la licence sont réactualisées lors des stages et les situations cliniques rencontrées permettent à l’étudiant une articulation théorico-clinique. Ce travail d’élaboration sera retranscrit dans un premier mémoire de recherche et viendra orienter la spécialité professionnelle de l’étudiant, en vue de son acceptation dans un Master 2 de psychologie.

480561_4387294553716_404431260_n

La fin d’année du Master 1 est une période stressante et demande à l’étudiant d’être présent sur plusieurs fronts à la fois. En effet, il doit réussir ses examens de fin d’année, rédiger son rapport de stage et son mémoire, trouver un stage pour l’année suivante et envoyer des dossiers de candidatures afin d’être accepté en Master 2.

Pour aider l’étudiant de M1 dans son choix et dans ses candidatures, l’Association des Enseignants-chercheurs de Psychologie des Universités (AEPU) propose un « Panorama National des Masters 2 de psychologie » pour sa 8ème édition (Janvier 2015). Ce document bien utile apporte des informations précises, claires et exhaustives sur la diversité des diplômes professionnels et de recherche en psychologie.

Pour aller plus loin sur le sujet

  1. Panorama National des Masters 2 en psychologie
  2. Association des Enseignants-chercheurs de Psychologie des Universités
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire